Message du Directeur exécutif

Message du Directeur exécutif

Cette fois, la réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles devra donner des résultats

Message du Directeur exécutif de L’Union, José Luis Castro

Les maladies non transmissibles (MNT) représentent aujourd’hui la plus grande menace sanitaire à travers le monde. Elles comprennent toutes les formes de cancer, le diabète et d’autres maladies non infectieuses, et constituent la première cause de décès et d’invalidité, avec 40 millions de décès annuels, dont 15 millions prématurés. Sans l’engagement concret des pays et de leurs dirigeants, les décès et les invalidités causés par les MNT ne feront qu’augmenter.

L’une des cibles des Objectifs de développement durable adoptés par les Nations Unies vise à réduire d’un tiers le taux de mortalité prématurée due aux maladies non transmissibles à l’horizon 2030. Pour y parvenir, il faut revoir l’approche avec laquelle les MNT sont abordées dans les politiques de santé publique, qui considèrent ces maladies comme un groupe à part, clairement isolé des maladies infectieuses comme la tuberculose. Si l’on veut réaliser la couverture sanitaire universelle, on ne peut pas faire l’impasse sur une approche intégrée en matière de prévention, de soins et de traitement pour l’ensemble des maladies. C’est en fait la seule approche possible.

La nécessité d’une réponse intégrée est étayée par les faits. Le diabète sucré et la tuberculose forment une combinaison mortifère. En effet, d’après les estimations de l’Organisation mondiale de la Santé, les personnes diabétiques ont pratiquement trois fois plus de risque de développer la tuberculose.

Dans la perspective des deux réunions de haut niveau que les Nations Unies consacreront respectivement à la tuberculose et aux maladies non transmissibles les 26 et 27 septembre prochains, nous disposons d’une formidable opportunité pour attirer l’attention sur cette approche. Ce sera la troisième fois que l’ONU organise une réunion de haut niveau sur les MNT et la première fois en ce qui concerne la tuberculose. Que pouvons-nous faire pour que ces réunions soient porteuses de progrès ?

L’Union se mobilise pour agir à plusieurs niveaux. Les deux précédentes réunions de haut niveau sur les MNT n’ont pas permis d’obtenir suffisamment d’engagements en termes de mesures concrètes et de financements durables. De même, on n’a pas suffisamment insisté sur la co-épidémie meurtrière de tuberculose et de diabète sucré ou sur le fait que le tabagisme est un facteur de risque important pour ces deux maladies et d’autres maladies chroniques. Pour cette troisième réunion, L’Union s’est engagée à faire en sorte que ces comorbidités figurent en bonne place dans l’ordre du jour.

 

En plus de plaider pour la reconnaissance de ces doubles épidémies, les acteurs de la santé publique doivent souligner les avantages qui peuvent être tirés du fait que ces deux réunions déterminantes se tiennent l’une à la suite de l’autre. La tuberculose et les MNT devraient être traitées de façon globale et non en vase clos, et les investissements ne devraient pas se faire en devant choisir entre l’un ou l’autre groupe. Ces deux conditions exigent un changement radical dans la façon d’allouer les ressources. C’est pourquoi nous souhaitons que les deux réunions aboutissent aux mêmes résultats : un ferme engagement des dirigeants au plus haut niveau ; des systèmes de santé publique solides, adaptés aux besoins et accessibles aux usagers ; des investissements et des ressources durables ; de meilleures données et un meilleur suivi. Et dans chacune des déclarations politiques issues des deux réunions, l’accent devra être mis sur la responsabilité, en prévoyant des mécanismes qui garantissent la mise en œuvre effective des engagements pris dans la déclaration.

Il est essentiel que les deux réunions se renforcent mutuellement et que la priorité soit accordée avant tout aux besoins des patients, de leurs familles et de leurs communautés.

Informations complémentaires

Première réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose : voir cette page (en anglais).

Troisième réunion de haut niveau des Nations Unies sur les MNT : voir cette page (en anglais).

Découvrez nos outils numériques pour promouvoir la réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose.