L’Initiative Bloomberg (IB)

L’Initiative Bloomberg pour la réduction du tabagisme a été lancée en 2006 grâce à un don de 125 millions de US$ de Michael R. Bloomberg, financier, philanthrope et ancien maire de la ville de New York. Les fonds ont été alloués à cinq partenaires sélectionnés pour mettre en œuvre les différents volets de l’initiative : la World Lung Foundation, la Campagne pour des enfants non-fumeurs, la Fondation des Centres pour la lutte et la prévention des maladies, l’École de santé publique Johns Hopkins Bloomberg et l’Organisation mondiale de la santé.

En 2006, L’Union a été conviée par la World Lung Foundation à cogérer le programme de subventions de l’Initiative Bloomberg avec la Campagne pour des enfants non-fumeurs. Elle a également été invitée à fournir une assistance technique, une aide au renforcement des capacités, des activités de formation, et à développer des partenariats pour la lutte antitabac.

Le Département Contrôle du tabac constitue également une source d’information, notamment grâce à ses fiches d’information, ses guides et son matériel de formation pour la gestion de la lutte antitabac et ses cours techniques. En 2008, Bill Gates a rejoint la campagne contre le tabagisme ; ensemble, M. Bloomberg et lui se sont engagés à verser un total de 500 millions de US$ sur cinq ans.

Le programme de subventions de l’Initiative Bloomberg

L’un des éléments fondamentaux de l’Initiative Bloomberg pour la réduction du tabagisme est un programme de subventions cogéré par L’Union et la Campagne pour des enfants non-fumeurs qui met l’accent sur les pays à faible et moyen revenu comptant le plus grand nombre de fumeurs. Ce programme soutient des projets consistant à mettre au point et conduire des interventions de lutte antitabac à forte répercussion et s’appuyant sur des données factuelles. Il vise à renforcer la capacité de lutte contre le tabagisme des pays concernés et à leur permettre d’exécuter des programmes de lutte antitabac ayant une incidence immédiate, mais aussi un impact continu et durable sur ce grave problème de santé publique.

Quinze pays en développement comprenant près de 80% des fumeurs dans le monde ont été ciblés comme prioritaires en vue de recevoir un soutien. Il s'agit, par ordre de priorité de: la Chine, l’Inde, l’Indonésie, la Russie, le Bangladesh, le Brésil, le Mexique, la Turquie, le Pakistan, l’Égypte, l’Ukraine, les Philippines, la Thaïlande, le Vietnam et la Pologne.

Le programme de subventions Bloomberg.