Les taxes sur le tabac

Mettre les taxes à l’ordre du jour au Mexique

En juin 2009, L’Union a organisé un forum réunissant les principales parties prenantes sur « La politique fiscale pour la lutte antitabac au Mexique » pour débattre de l’importance des taxes sur le tabac. À la suite à cet événement, L’Union a continué de soutenir l’Office national de lutte contre le tabagisme pour élaborer et défendre un projet de loi au Sénat qui a finalement conduit à une augmentation des taxes. Après presque un an de débat, le Congrès mexicain a approuvé le 26 octobre 2010 une augmentation de 37% de la taxe sur tous les produits du tabac. Les paquets de cigarettes, qui coûtaient entre 19 et 24 pesos l’unité avant l’augmentation, sont passés à 26 à 31 pesos après l’augmentation.

Le droit d’accise aux Philippines

L’Union collabore avec le ministère philippin de la Santé depuis juillet 2010 pour élaborer et promouvoir une législation et des politiques conformes aux engagements pris par les Philippines au titre de la Convention-cadre pour la lutte antitabac, notamment l’article 6 sur les mesures financières et fiscales visant à réduire la demande de tabac. Le 20 décembre 2012, le président philippin a ratifié un projet de réforme du droit d’accise. 80% des recettes tirées de la taxe financeront des programmes de soins de santé publique, notamment la couverture médicale universelle. 15% des recettes projetées seront destinés aux producteurs et aux travailleurs du tabac directement concernés. 

Trois augmentations successives des taxes en Égypte

L’Union collabore avec le ministère égyptien de la Santé et l’OMS depuis janvier 2009 sur le Projet économique pour l’augmentation des taxes sur les produits du tabac en Égypte. Suite à la collaboration entre les partenaires du projet et le ministère des Finances, le Gouvernement égyptien a procédé à trois reprises, de 2010 à 2012, à une augmentation des taxes sur l’ensemble des produits du tabac.