Conditionnement et étiquetage des produits du tabac

Madagascar, chef de file en Afrique sur les mises en garde sanitaires illustrées

Madagascar est le troisième pays d’Afrique (après Maurice et Djibouti) à exiger depuis avril 2012 des mises en garde sanitaires illustrées sur les paquets de cigarettes. Les qualificatifs tels que « light » (« léger »), « ultra-light » (« ultra léger »), « mild » (« doux ») et « flavoured » (« aromatisé ») en malgache ou toute autre langue sont également interdits sur les paquets. L’Union a travaillé en étroite collaboration avec l’Office national de lutte antitabac dans le cadre du projet « Renforcer les capacités pour l'apposition de mises en garde sanitaires illustrées sur les produits du tabac à Madagascar » au cours des deux années précédant l’adoption et la mise en œuvre des mesures législatives.

Les mises en garde sanitaires graphiques au Sri Lanka : parmi les plus grandes à l’échelon mondial

Le Gouvernement sri lankais a adopté le 8 août 2012 des mesures législatives de lutte antitabac qui imposent l’adoption d’avertissements couvrant 80% de la surface des paquets de cigarettes, ce qui place le Sri Lanka parmi les pays ayant les avertissements illustrés les plus grands dans le monde. L’Union a débuté une collaboration avec la National Authority on Tobacco and Alcohol (NATA) à partir de janvier 2009 dans l’optique de renforcer la législation sur les avertissements sanitaires et autres mesures de lutte antitabac.