Ouganda

Les résultats de la recherche opérationnelle menée sous le programme IHC en Ouganda ont aidé le Ministère de la Santé et ses partenaires à identifier des stratégies visant à améliorer la mise en œuvre de services de collaboration TB/VIH.

Depuis 2006, L'Union travaille avec le Programme National de lutte contre la Tuberculose et la Lèpre (PNTL) en Ouganda ainsi que le Programme National de lutte contre le SIDA (PNLS) dans le cadre d'activités de collaboration TB et VIH. Par le biais de son Programme de soins intégrés contre le VIH pour des patients tuberculeux vivant avec le VIH/SIDA (IHC), L'Union a mis en oeuvre une étude de recherche opérationnelle composée de deux phases dans cinq districts du pays entre mai 2006 et septembre 2008. 

La phase 1 correspondait à une étude qualitative et d'exploration des croyances, pratiques, attitudes et connaissances visant à recenser les obstacles aux activités de collaboration TB/VIH au niveau du personnel soignant, du centre de santé, du patient et de la communauté. Les résultats de la phase 1 ont été utilisés pour développer un protocole destiné à une étude épidémiologique transversale de phase II dont l'objet était d'identifier les facteurs liés au patient, au personnel soignant et au centre de santé qui influent sur la pratique du dépistage du VIH parmi les patients tuberculeux.

Les résultats de l'étude ont été disséminés à diverses parties prenantes au niveau national et international (aux programmes de lutte contre la TB et de lutte contre le VIH du Ministère de la Santé (MS)et aux bailleurs de fonds) et au personnel de santé concerné au niveau local à travers des conférences, des réunions et des publications. Les résultats ont aidé à la fois le MS et les partenaires à identifier des stratégies visant à améliorer la mise en place de services de collaboration TB/VIH.