Benin

Le succès des activités IHC dans les 20 sites pilotes au Bénin a incité le PNT à étendre les activités TB/VIH dans tout le pays, tous les centres de diagnostic et de traitement implantés dans le pays proposant maintenant systématiquement un dépistage du VIH aux patients tuberculeux.

Depuis 2005 et jusqu'à la fin de l'année 2008, L'Union a collaboré avec le Ministère de la Santé (MS), le Programme National de lutte contre la Tuberculose (PNT) et le Programme National de lutte contre le SIDA (PNLS) au Bénin afin de mettre en place un Programme de soins intégrés contre le VIH pour les patients tuberculeux vivant avec le VIH/SIDA (IHC). Un bureau a été établi dans la capital béninoise, à Cotonou, afin de suivre et de coordonner les activités qui ont été mises en œuvre dans 20 centres de diagnostic et de traitement de la TB (CDT) dans toutes les régions du pays. Tous les CDT proposaient un dépistage du VIH à leurs patients tuberculeux et appliquaient de la prophylaxie par le cotrimoxazole.

Le PNLS a accrédité plusieurs CDT en qualité de sites prescripteurs d'antirétroviraux (ARV). Les CDT situés près d'un site PNLS existant adressaient les patients éligibles à une thérapie antirétrovirale (TAR) vers ce site. Les stocks de tests rapides du VIH et de médicaments antirétroviraux achetés par le projet étaient transmis au PNLS qui les distribuait aux CDT et qui s'est engagé à poursuivre leur approvisionnement à l'issue du projet en novembre 2008. Les CDT qui n'étaient pas situés prés d'un laboratoire PNLS étaient approvisionnés en équipement et en intrants pour réaliser une numération cellulaire CD4 manuelle.

A la fin du projet, plus d'une centaine de professionnels de la santé (médecins, infirmières, techniciens de laboratoire) avait reçu une formation spécifique sur le VIH. Les patients tuberculeux diagnostiqués porteurs du VIH étaient placés sous prophylaxie par le cotrimoxazole et, le cas échéant, commençaient une thérapie antirétrovirale peu de temps après avoir été diagnostiqués comme souffrant de la tuberculose. Plus de 3500 patients tuberculeux ont bénéficié du diagnostic du VIH et de soins en vertu du programme IHC au Bénin.