La santé respiratoire et les maladies non transmissibles (MNT)

Le souffle c'est la vie : la santé respiratoire devrait occuper une place aussi importante dans l'agenda mondial de la santé publique que d'autres indicateurs sanitaires, comme les maladies cardiaques ou l'obésité, mais ce n'est pas le cas. Depuis plusieurs années, L’Union et ses partenaires s’emploient à mettre en évidence cette disparité et le fait que les maladies pulmonaires tuent plus de 10 millions de personnes chaque année.

Activités En Cours

Maladies respiratoires chroniques et autres maladies non transmissibles

L'Union s'est jointe aux efforts internationaux de sensibilisation sur la menace causée par la recrudescence des maladies non transmissibles, en qualité de partenaire de l'Alliance contre les Maladies non transmissibles (MNT) avec la Fédération Mondiale du Cœur, la Fédération Internationale du Diabète et L'Union Internationale contre le Cancer. Les MNT, comptant non seulement des maladies pulmonaires chroniques, mais également le cancer et le diabète, ne sont pas assez reconnues et financées par les systèmes de santé. Or la prévalence de la maladie dans les pays à faible et moyen revenu commence à évoluer des maladies infectieuses vers des maladies non transmissibles. Cette évolution représente une difficulté majeure en matière de santé publique.

Plusieurs de ces maladies, comme le diabète et la tuberculose, sont liées entre elles, posant des problèmes complexes aux systèmes de soins de santé. L’objectif de L’Union est d’aider à relever ces défis et à trouver des solutions de santé pour les pauvres. Pour de plus amples informations, consulter le site  www.ncdalliance.org

L’approche de la gestion de l’asthme de L’Union

L’asthme est une affection respiratoire chronique et non transmissible qui affecte 300 millions de personnes dans le monde. Autrefois, on ne rencontrait les cas d’asthme essentiellement que dans les pays industrialisés mais, cela évolue depuis une vingtaine d’années. L’asthme est de plus en plus observé dans les pays à faible et moyen revenu, et plus particulièrement dans les zones urbaines. Même si l’asthme est incurable, on peut le gérer, et la plupart des 200 000 décès constatés chaque année est due à une mauvaise prise en charge.

Au cours de ces 15 dernières années, aider les pays à faible et moyen revenu à gérer l’asthme a représenté l’une des priorités de L’Union. La Division de l’Asthme a développé une approche de la gestion de l’asthme basée sur celle de la tuberculose développée par L’Union et reconnue pour son efficacité. De plus, un guide répertoriant l’ensemble des  recommandations a été publié. Lire la suite

Diabète

Au cours des 25 dernières années, la gestion de la co-épidémie du VIH et de la tuberculose a présenté un énorme défi pour les systèmes de santé dans les pays à faible et moyen revenu. Au cours du 21ème siècle, un nouveau genre de co-épidémie apparaît résultant du nombre croissant de personnes souffrant de diabète.

Les données mondiales montrent que le diabète augmente le risque de contracter la tuberculose par 2 ou 3. Avec une estimation de 371 millions de patients souffrant de diabète dans le monde pour atteindre 440 millions d’ici 2030, l’épidémie de diabète menace de causer une forte hausse de l’incidence de la TB. Lire la suite.

Pollution de l'air intérieur

Environ 50% de la population mondiale utilisent des combustibles solides pour cuisiner, s'éclairer et se chauffer. Majoritairement utilisés dans les pays à faible et moyen revenu, ces combustibles incluent non seulement le charbon mais également le bois, le fumier, la paille et les déchets d'origine agricole.  La combustion de ces derniers libère une variété de polluants  et l'exposition à ces polluants est un facteur de risque significatif pour un certain nombre de maladies pulmonaires. Chaque année, environ 1,5 à 2 millions de décès sont imputables à la pollution de l'air intérieur.

Etant donné que les femmes et les jeunes enfants passent une grande partie de leur temps dans leur foyer, il existe de fortes présomptions d'un lien entre l'exposition à la fumée des combustibles solides et les infections respiratoires aiguës basses chez les jeunes enfants, les broncho-pneumopathies chroniques obstructives (BPCO) et le cancer du poumon chez les femmes.

Dans le cadre d'un projet financé par la Banque Mondiale, L'Union a également mené une étude cas-témoin sur l'association entre la pollution de l'air intérieur et la tuberculose au Bénin et en Chine, et a élaboré un guide succinct sur cette question.  Lire la suite.

Santé respiratoire chez l’enfant

Child lung health has been a focus of The Union for the past 15 years. In addition to developing  a method to improve the care and outcome for children under five years of age with pneumonia, The Union has supported the development of guidelines for management of child TB, TB/HIV, HIV-related lung disease and asthma.

Nouvelles sur La santé respiratoire et les maladies non transmissibles (MNT)

Publications sur La santé respiratoire et les maladies non transmissibles (MNT)