Le 11ème Congrès de l’ALAT se concentre sur les problèmes de santé respiratoire en Amérique latine

Le 11ème Congrès de l’Association latino-américaine de thoracologie (ALAT), qui s’est tenu à Mexico du 27 au 30 juin, a porté sur les approches régionales concernant les problèmes de santé respiratoire les plus pressants en Amérique latine.

Dans un message vidéo diffusé pendant le Congrès, le Directeur exécutif de L’Union, José Luis Castro, a réitéré l’engagement de l’Organisation en Amérique latine et a encouragé les délégués à s’unir en vue des réunions de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose et les maladies non transmissibles, qui se tiendront à New York les 26 et 27 septembre prochains.

« La tuberculose et les maladies non transmissibles constituent un défi urgent que les acteurs de la santé publique ne peuvent résoudre seuls. Relever ce défi implique de mobiliser un engagement politique au plus haut niveau dans toute l’Amérique latine », a expliqué M. Castro.

« Les réunions de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tiendront cette année offrent une occasion historique d’obtenir cet engagement. Et chacun d’entre nous a un rôle à jouer pour que ces réunions soient couronnées de succès », a-t-il ajouté, invitant les délégués présents à s’associer à L’Union pour réclamer des mesures concrètes au plus haut niveau.

Pendant les trois jours du Congrès, L’Union a également participé à plusieurs autres séances. Lors d’une séance intitulée « Vers l’excellence en matière de tuberculose », le conseiller juridique de L’Union, Gustavo Soñora, a abordé les questions de législation en lien avec la tuberculose en Amérique latine et la nécessaire prise en compte des droits de l’homme dans les questions de santé. L’Union a également organisé une table ronde sur l’objectif de développement durable 3, dont les cibles visent à assurer à chacun une vie saine et à promouvoir le bien-être de tous à tous les âges.

Liquid error: undefined method `count_contents' for nil:NilClass