Son Altesse Royale la Princesse Dina Mired, le Dr Margaret Chan, et Michael R. Bloomberg prononceront un discours à la Conférence mondiale sur le tabac ou la santé

Thème de la conférence : Tabac et maladies non transmissibles

 

Les Prix Bloomberg Philanthropies pour la lutte mondiale antitabac et

les Prix Luther L. Terry Prix de la Société américaine du cancer

récompenseront les contributions exceptionnelles en faveur de la lutte mondiale contre le tabagisme

 

9 février 2015, Paris – La Conférence mondiale sur le tabac ou la santé (WCTOH) a annoncé aujourd’hui que Son Altesse Royale la Princesse Dina Mired du Royaume hachémite de Jordanie, la Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé, le Dr Margaret Chan, et Michael R. Bloomberg prononceront un discours à la WCTOH. La conférence se tiendra du 17 au 21 mars 2015 à Abou Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis.

 

La WCTOH est une conférence scientifique de cinq jours qui présente les dernières avancées en matière de lutte antitabac et les efforts mondiaux visant à réduire la consommation de tabac sous toutes ses formes. La conférence présentera aussi les derniers travaux sur les systèmes électroniques de délivrance de nicotine (SEDN) – également appelés cigarettes électroniques – et abordera un problème prégnant aux Émirats arabes unis et dans la région : l’utilisation du narguilé et de la pipe à eau.

 

Le thème de la conférence, « Tabac et maladies non transmissibles », souligne le fait que la consommation de tabac, sous toutes ses formes, constitue le plus grand facteur de risque pour plusieurs maladies non transmissibles (MNT) comme le cancer, les problèmes cardiovasculaires, les maladies respiratoires et le diabète. Une personne sur six atteinte d’une MNT décède à cause du tabac et la moitié des consommateurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac. C’est la première fois que la WCTOH porte spécifiquement sur cette corrélation entre tabac et MNT.

 

La Directrice générale de l’OMS, le Dr Margaret Chan, a déclaré : « La lutte antitabac est l’un des outils de prévention les plus efficaces jamais conçus pour protéger la santé publique. Elle permet de sauver des vies par millions. La lutte antitabac s’appuie sur la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac, qui met à disposition de ses 180 Parties un puissant instrument juridique pour combattre les facteurs de l’offre et de la demande qui favorisent la consommation de tabac. Cette 16ème Conférence mondiale sur le tabac ou la santé réaffirmera la nécessité de mettre en œuvre l’ensemble des mesures de lutte contenues dans la Convention-cadre de l’OMS, comme éliminer le commerce illicite des produits du tabac, augmenter les taxes sur le tabac pour réduire la consommation, instaurer l’interdiction de fumer dans tous les lieux publics et de travail et mettre en œuvre des politiques sur le conditionnement neutre des paquets de cigarettes et autres produits mortels analogues ».

 

Le Président de la WCTOH, le Dr Wael A. Al. Mahmeed, a déclaré : « Le thème de la conférence, qui traite du tabagisme et de ses conséquences sur la prévalence des maladies non transmissibles, traduit la nécessité de trouver des solutions aux problèmes auxquels nous sommes confrontés dans ce domaine. La communauté scientifique, les cliniciens et les personnes directement concernées par le tabagisme doivent impérativement travailler de concert pour intégrer les traitements, les interventions et les solutions qui permettent de répondre à l’épidémie que représentent les maladies non transmissibles liées au tabac ».

 

Le président du Comité scientifique de la WCTOH, le Professeur Harry Lando, a déclaré : « La forte participation de la communauté scientifique à cette 16ème WCTOH à Abou Dhabi témoignage de l’importance de ces problèmes et de la menace qu’ils représentent. C’est un défi que nous devons relever tous ensemble et cette conférence est une étape essentielle dans ce sens ».

 

Le programme scientifique de la WCTOH proposera des débats sur les questions suivantes :

  • Progrès mondiaux et régionaux dans l’instauration des mesures de réduction de la demande préconisées par la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT), un traité mondial entré en vigueur il y a dix ans ;
  • MPOWER, un programme de réduction de la demande qui promeut une plus grande application de certaines dispositions du traité sur le terrain ;
  • les effets du tabac sur les jeunes ;
  • le fardeau économique des maladies liées au tabac ;
  • les dernières avancées en matière d’emballage standard, de taxes et de subventions ; et
  • les conséquences du tabagisme sur les consommateurs de tabac.

 

Lors de la conférence, plus de 800 résumés scientifiques seront présentés par des chercheurs. La conférence accueillera également 74 colloques et tables rondes, 20 ateliers, deux cours post-universitaires sur les thèmes « Atteindre les objectifs sur les MNT » et « Le rôle des médias sociaux dans la lutte antitabac et la prévention des maladies non transmissibles dans les pays à faible et moyen revenu » ainsi qu’une pré-conférence consacrée à la jeunesse au cours de laquelle cette population éminemment stratégique fera entendre sa voix sur la lutte contre l’influence omniprésente du tabac sur les jeunes à travers le monde. La WCTOH propose plus de 400 bourses pour permettre aux délégués de certains pays à faible et moyen revenu (Bangladesh, Chine, Inde, Indonésie et Pakistan) d’assister à la conférence.

 

La conférence accueillera la cérémonie de remise des Prix Bloomberg Philanthropies pour la lutte mondiale antitabac et des Prix Luther L. Terry, qui récompensent les travaux de recherche et les contributions exceptionnels en faveur de la lutte mondiale contre le tabagisme.

 

Prix Bloomberg Philanthropies pour la lutte mondiale antitabac. Bloomberg Philanthropies organisera sa troisième cérémonie de remise des Prix Bloomberg Philanthropies pour la lutte mondiale antitabac à l’occasion de la 16ème WCTOH. Ces prix ont été créés pour récompenser les autorités publiques et les organisations non-gouvernementales dont l’action a permis des avancées et des résultats remarquables dans la mise en œuvre des mesures MPOWER dans les pays à faible et moyen revenu. Le programme MPOWER, établi par l’Organisation mondiale de la Santé dans le cadre du plan de mise en œuvre de la CCLAT, est articulé autour de six politiques de lutte antitabac parmi les plus efficaces : Surveiller (Monitoring) la consommation de tabac et politiques de prévention ; Protéger (Protecting) la population contre la fumée du tabac ; Offrir (Offering) une aide à ceux qui veulent renoncer au tabac ; Mettre en garde (Warning) contre les dangers du tabac ; Faire respecter (Enforcing) l’interdiction de la publicité en faveur du tabac ; Augmenter (Raising) les taxes sur les produits du tabac. Un groupe d’experts de la lutte mondiale contre le tabac sélectionnera les lauréats. La cérémonie de remise des Prix Bloomberg Philanthropies aura lieu le mercredi 18 mars 2015.

 

Les Prix Luther L. Terry Prix de la Société américaine du cancer sont décernés tous les trois ans à l’occasion de la WCTOH. Ils portent le nom de feu Luther L. Terry, ancien chef des services de santé de l’armée américaine, dont les travaux précurseurs ont permis de prendre conscience des dangers du tabac. Ces prix récompensent les réalisations exceptionnelles accomplies à travers le monde dans le domaine de la lutte antitabac. Les prix sont décernés dans six catégories : Action individuelle exceptionnelle ; Contribution exceptionnelle d’une organisation ; Contribution exceptionnelle à la recherche ; Action ministérielle exemplaire ; Carrière éminente ; et Service communautaire exceptionnel. La cérémonie de remise des Prix Luther L. Terry aura lieu le jeudi 19 mars 2015.

 

Pour s’inscrire à la conférence, consulter la page http://www.wctoh.org/registration

 

Les journalistes qui souhaitent couvrir la conférence sont invités à consulter la page http://www.wctoh.org/media/press-credentials

 

Pour suivre l’actualité de la WCTOH, voir le site www.wctoh.org.

 

Twitter : @WCTOH2015

Facebook : WCTOH.org

 

CONTACTS PRESSE :

Katia Yezli

Tél. : +33 7 82 42 04 54

Courriel : kyezli@theunion.org

Michael Kessler

Tél. : +34 655 792 699

Courriel : michael.kessler@intoon-media.com

Service presse : press@wctoh.org

 

Note aux rédactions :

 

La Conférence mondiale sur le tabac ou la santé (WCTOH) a lieu tous les trois ans et accueille près de 3 000 délégués du monde entier. La 16ème WCTOH se tiendra à Abou Dhabi du 17 au 21 mars 2015.

 

La WCTOH 2015 est organisée grâce au généreux soutien de ses partenaires : Bloomberg Philanthropies ; New Venture Fund ; Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ; National Cancer Institute ; Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires ; Société américaine du cancer ; Health Promotion Board Singapore ; Organisation mondiale de la Santé et l’hôte de la conférence, The Emirates Cardiac Society.

 

La Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) est le premier traité international négocié sous les auspices de l’OMS. Elle a été adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé le 21 mai 2003 et est entrée en vigueur le 27 février 2005. Elle est devenue depuis l’un des traités ayant remporté la plus rapide et la plus large adhésion dans l’histoire des Nations Unies. La Convention compte actuellement 179 États parties pays plus la Région européenne.

 

Selon le Rapport sur la situation mondiale des maladies non transmissibles 2014 de l’OMS, les gouvernements doivent agir d’urgence pour atteindre les cibles mondiales relatives à la réduction de la charge des maladies non transmissibles (MNT) afin d’éviter que, chaque année, 16 millions de personnes ne décèdent prématurément – avant l’âge de 70 ans – de maladies cardiaques ou respiratoires, d’un accident vasculaire cérébral, d’un cancer ou du diabète.

 

D’après l’OMS, une personne environ meurt toutes les six secondes à cause du tabac, ce qui représente un décès d’adulte sur 10. La moitié des consommateurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac. Le tabac tue la moitié de ceux qui en consomment, soit près de six millions de personnes chaque année. Plus de cinq millions d’entre elles sont des consommateurs ou d’anciens consommateurs, et plus de 600 000, des non-fumeurs exposés à la fumée secondaire. Si aucune mesure n’est prise d’urgence, le nombre annuel de ces décès pourrait atteindre plus de 8 millions d’ici à 2030. Plus de 80% du milliard de fumeurs dans le monde vivent dans des pays à faible ou moyen revenu.

 

Alliance contre les MNT : Le tabac est le facteur de risque commun à toutes les grandes maladies non transmissibles (MNT) comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, les maladies respiratoires chroniques et le diabète. Les MNT tuent 35 millions de personnes chaque année, dont 80% dans les pays à faible et moyen revenu.

 

Présentation des principaux orateurs à la WCTOH :

 

Son Altesse Royale la Princesse Dina Mired de Jordanie. Son Altesse Royale la Princesse Dina Mired occupe depuis 2002 les fonctions de Directrice générale de la King Hussein Cancer Foundation (KHCF). À ce poste, cette mère d’un enfant qui a survécu à un cancer a développé la fonction et les programmes de collecte de fonds et de développement de la Fondation, faisant de la KHCF la plus importante source de fonds à but non lucratif consacrée à la lutte contre le cancer en Jordanie. Par ailleurs, la Princesse Dina est présidente honoraire du Programme jordanien de lutte contre le cancer du sein. En septembre 2011, Son Altesse Royale a prononcé le discours principal de la société civile (organisations sociales, civiques et de bénévoles) lors de l’ouverture de la Réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les maladies non transmissibles (MNT), première réunion de haut niveau jamais organisée sur les MNT. Elle est actuellement ambassadrice du Global Smoke-free Worksite Challenge.

 

Dr Margaret Chan, Directrice générale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Le Dr Chan est Directrice générale de l’OMS depuis 2006. Au cours de sa brillante carrière dans la santé publique, elle a été Directrice de la santé à Hong Kong, où elle a mis en place de nouvelles initiatives destinées à améliorer la surveillance et l’action dans le domaine des maladies transmissibles, renforcé la formation des professionnels de la santé publique et combattu les graves flambées de grippe aviaire et de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS).

 

Michael R. Bloomberg. Mike Bloomberg est le fondateur de la société mondiale de services d’information financière et de médias Bloomberg LP. Entre 2002 et 2013 il a été maire de la ville de New York City et a mis en œuvre des programmes ambitieux de santé publique et de lutte contre la pauvreté. Il a également renforcé le soutien aux arts et à la culture, considérablement réduit l’empreinte carbone de la ville et a porté le taux d’obtention de diplôme et le nombre d’emplois dans le secteur privé à des niveaux record. M. Bloomberg est aussi philanthrope et a versé à ce titre plus de 3,3 milliards d’US$ de dons en faveur de l’éducation, des arts, de l’innovation gouvernementale, de l’environnement et de la santé publique. Depuis 2007, sa fondation a affecté plus de 600 millions d’US$ à l’action mondiale de lutte contre le tabagisme.

Actualités