Semaine mondiale d’action sur les mnt, 3 au 9 septembre

L’Union s’est jointe cette semaine à des milliers de personnes et d’organisations à l’occasion de la toute première Semaine mondiale d’action sur les maladies non transmissibles (MNT), quelques semaines avant la troisième réunion de haut niveau des Nations unies sur les MNT qui se tiendra à New York le 27 septembre. 

Des centaines de partenaires à travers le monde appellent les pouvoirs publics à prendre des mesures énergiques pour faire avancer la prévention et la lutte contre les MNT. 

Première cause de décès et d’invalidité dans le monde, les MNT sont au centre d’un objectif de développement durable qui vise à réduire d’un tiers les décès prématurés à l’horizon 2030, ce qui, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Gueterres, ne pourra être réalisé sans des mesures beaucoup plus énergiques. 

La Déclaration politique qui devrait être adoptée lors de l’Assemblée générale des Nations Unies fin septembre contribuera à renforcer les efforts visant à enrayer la progression alarmante de la charge des MNT. Néanmoins, si rien n’est fait pour accroître de façon significative les investissements et la responsabilisation, les engagements pris dans le passé par les responsables politiques, et ceux qu’ils prendront lors de la prochaine réunion de haut niveau sur les MNT, ne pourront être tenus et le bilan des pertes humaines continuera de s’alourdir. 

Malheureusement, nombre de mesures parmi les plus rentables fondées sur des données probantes pour prévenir et lutter contre les MNT ne sont pas mises en œuvre dans de nombreux pays. Et ce malgré l’existence de mesures de prévention et de lutte contre les MNT éprouvées qui fournissent un retour sur investissement de sept dollars pour chaque dollar dépensé dans les pays à faible et moyen revenu. 

Étant donné qu’un grand nombre de facteurs autres que médicaux influent sur la progression des MNT, comme le commerce, l’éducation, les transports et l’agriculture, les hauts responsables politiques doivent absolument s’engager dans la lutte contre les MNT pour garantir une riposte globale, cohérente et multisectorielle contre les déterminants de ces maladies et mettre en place les systèmes nécessaires permettent d’assurer le traitement et les soins aux patients. 

La Semaine mondiale d’action sur les maladies non transmissibles est une initiative de l’Alliance contre les MNT. La première édition, organisée du 3 au 9 septembre, est placée sous le thème « ASSEZ. Notre santé. Notre droit. Maintenant ». Cette manifestation est l’occasion pour les militants de la lutte contre les MNT de se rassembler pour célébrer les progrès accomplis et appeler les gouvernements du monde entier à renforcer leur action de manière à traduire leurs engagements en mesures qui permettront des avancées significatives.

Actualités