Réponse de L'Union aux résultats préliminaires de l'essai clinique STREAM dans le traitement sur neuf mois de la tuberculose multirésistante

En réponse aux résultats préliminaires publiés aujourd'hui, le Dr Paula I Fujiwara, directrice scientifique de L'Union, a déclaré :

« L’Union est satisfaite de la réalisation de l’étude sur neuf mois dans l'essai STREAM. Nous croyons que ce schéma posologique s'est avéré applicable sur le terrain et devrait continuer à avoir de bons résultats thérapeutiques pour les patients. »

« Nous croyons que les résultats confirment la recommandation actuelle de l'OMS de changer pour un schéma posologique réduit pour de nombreux patients, et qu'une surveillance étroite reste la caractéristique importante du régime. »

« Le traitement de neuf mois a été effectué dans le cadre de STREAM, de telle manière qu’il soit compatible avec les paramètres du programme à ce jour, comme les études de cohortes thérapeutiques du Bangladesh, de l'Afrique de l'Ouest et de MSF. Ces résultats ont été observés malgré les standards élevés des essais cliniques, y compris les définitions strictes des résultats défavorables et de très longues périodes de suivi après l'achèvement du traitement.

« Les observations sur plusieurs années de programmes de soutien à la prise en charge de la tuberculose multirésistante nous apprennent que la forte rétention des patients sous traitement entre 20 à 24 mois dans le cadre de l'essai STREAM, est très difficile à obtenir sur le terrain et que ces bons résultats thérapeutiques ne sont pas nécessairement renouvelables et probablement ne seront pas reproduit au sein « monde réel ». On ne peut pas non plus attendre des patients qu'ils tolèrent une période d'injection de huit mois et la lourdeur du traitement par des pilules exigé par le programme de 20 à 24 mois. »

« L'essai STREAM démontre l'importance d'évaluer les schémas thérapeutiques dans les essais cliniques pour bien comprendre leur potentiel. » Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour explorer les moyens de rendre le traitement de neuf mois encore plus efficace et aussi sûr que possible pour maximiser son potentiel. L’étape 2 de STREAM est importante dans ce processus. »

« L'équipe du programme élargi de lutte contre la tuberculose multirésistante de L'Union se réjouit de travailler avec nos partenaires techniques, comme l'OMS, pour soutenir pleinement les programmes dans leur transition vers ce traitement thérapeutique raccourci.

Actualités