Myint Thien : un survivant de la tuberculose dévoué au réseau de soutien volontaire

Myint Thien : un survivant de la tuberculose dévoué au réseau de soutien volontaire

Le Programme pour accélérer le dépistage des cas suspects de tuberculose (Programme to Increase Catchment of TB Suspects, PICTS) de L’Union met en place des activités de dépistage actif dans 15 municipalités au Myanmar par l’intermédiaire d'un grand réseau de volontaires. Les volontaires font du porte à porte pour donner des informations relatives à la santé, rechercher les personnes qui ont été en contact avec la tuberculose et faciliter le transport d'échantillons d’expectoration entre les domiciles des patients et les cliniques.

L’Union compte sur les membres des communautés, les militants et les survivants de la tuberculose pour soutenir ces activités de proximité. Myint Thein, un survivant de la tuberculose âgé de 47 ans, est venu soutenir ces actions en raison de son expérience directe avec la tuberculose et de la stigmatisation dont il a souffert.
Il est tombé gravement malade en 2007 ; il souffrait de vives douleurs abdominales, d'une toux persistante et il avait perdu du poids. Il a fallu un mois aux médecins pour diagnostiquer une tuberculose extra-pulmonaire. Il a été hospitalisé et, peu de temps après, il a appris qu’il était séropositif.

« Ce fut une période difficile, j’étais sans espoir et j’ai même fait deux tentatives de suicide. Heureusement, j’ai survécu », déclare-t-il. « Après quelques mois de traitement seulement je me sentais tellement mieux que j’ai retrouvé mon optimisme. »

Il a rejoint le réseau de volontaires du programme PICT destiné aux personnes atteintes de tuberculose en 2012, après avoir vu une annonce.

« Je connais le sentiment de honte, c’est pourquoi je voulais rejoindre le réseau de soutien pour aider les autres à traverser ce que j’ai vécu.

« C’est un privilège pour moi de faire partie du programme de L’Union. Je suis si heureux de pouvoir aider des personnes atteintes de tuberculose et du VIH et de leur montrer qu’elles peuvent surmonter cette situation. »

Myint Thein participe aux activités de dépistage de cas, d’éducation à la santé, de transport d’échantillons d’expectoration et d’orientations en collaboration avec le programme national contre la tuberculose et L’Union. Il aide également les personnes vivant avec le VIH, en les aidant à obtenir un traitement antirétroviral et à rejoindre le programme de soins intégrés contre le VIH de L’Union.

Myint a également créé un centre de collecte d’échantillons d’expectoration chez lui, afin de faciliter cette collecte en dehors des heures de travail. Sa communauté s’appuie maintenant sur lui pour des informations et les services essentiels que lui et les autres membres du réseau de soutien Tuberculose fournissent.

Il espère que son histoire permettra de réduire la stigmatisation et la discrimination à l’égard des patients souffrant de tuberculose et des personnes vivant avec le VIH. C’est pourquoi il s’exprime régulièrement à ce sujet.

Actualités