L’Union s’associe à plus de 50 professionnels de la santé et appelle à une action engagée audacieuse contre les maladies non transmissibles

José Luis Castro, le directeur exécutif de L’Union, s’est joint à plus de 50 professionnels de la santé dans une lettre publiée dans The Lancet, appelant à une action engagée, concertée et audacieuse contre les maladies non transmissibles (MNT), préalablement à une réunion de haut niveau des Nations Unies majeure qui se tiendra le 27 septembre à New York.

La lettre, intitulée « The how: a message for the UN HLM on NCDs », est également signée par des agents de ministères de la Santé, des Nations Unies, d’organisations de la société civile ainsi que des universitaires. Elle présente un plan en huit points visant à susciter la réaction face à l’épidémie mondiale de maladies non transmissibles, et exhortant la réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles à intégrer ces points dans son projet de déclaration.

Le plan proposé pour les négociations entre les États membres de la réunion de haut niveau est résumé dans The Lancet de la façon suivante :

 

  • Établir les responsabilités aux plus hauts niveaux politiques
  • Donner la priorité au renforcement des politiques fiscales
  • Mobiliser des ressources financières supplémentaires
  • Réglementer les acteurs commerciaux
  • Lutter contre l’impact grandissant de la pollution et de l’urbanisation sur les maladies non transmissibles, les blessures et la santé mentale
  • Soutenir un véritable engagement de la société civile
  • Défendre les principes d’équité, de droits humains et d’égalité entre les femmes et les hommes
  • Promouvoir un mécanisme de responsabilité indépendant

Pour des explications détaillées sur chaque point du projet, lire plus ici.

José Luis Castro a récemment déclaré : « Les maladies non transmissibles (MNT) représentent aujourd’hui la plus grande menace sanitaire à travers le monde. Elles comprennent toutes les formes de cancer, le diabète et d’autres maladies non infectieuses, et constituent la première cause de décès et d’invalidité, avec 40 millions de décès annuels, dont 15 millions prématurés. Sans l’engagement concret des pays et de leurs dirigeants, les décès et les invalidités causés par les MNT ne feront qu’augmenter. »

Rejoignez l’appel à l’action et suivez-nous sur Twitter et Facebook, avec le hashtag #HowNCDs

Actualités