L’Union rejoint le Projet ECHO pour fournir de l’aide à distance et mieux diffuser ses savoirs

L’Union vient de signer un accord de partenariat avec le Projet ECHO (Extension for Community Healthcare Outcomes), conduit par le Centre des sciences de la santé de l’Université du Nouveau-Mexique (UNMHSC). 

Lancé en 2003, le Projet ECHO est né de la vision du médecin Sanjeev Arora. Ce docteur en médecine, spécialiste des maladies du foie à l’UNMHSC d’Albuquerque, regrettait de ne pouvoir soigner qu’une petite partie des patients atteints de l’hépatite C. Désireux de traiter le maximum de personnes souffrant de cette maladie, il a créé une plateforme d’accompagnement en ligne gratuite qui lui a permis de former des auxiliaires de santé locaux dans tout le Nouveau-Mexique. D’après une étude publiée dans le New England Journal of Medicine (en anglais), les soins prodigués par les auxiliaires de santé formés grâce au Projet ECHO ont permis d'obtenir des résultats équivalents aux soins assurés par des spécialistes opérant au sein d’universités.

Le modèle ECHO est désormais utilisé à grande échelle dans le monde entier. Il est maintenant appliqué à différentes maladies et disciplines, dans des environnements à la fois urbains et ruraux.

L’Union a rejoint le Projet ECHO afin d’organiser des sessions de suivi pour ses différents programmes de formation, en particulier le programme TBData4Action au Kenya. Ces sessions de suivi n’auront pas de visée clinique, mais elles aideront à mieux exploiter les données disponibles sur la tuberculose à des fins de supervision, qui est la principale composante des formations.

En rejoignant le Projet ECHO, L’Union aura la possibilité d’utiliser ce modèle pour d’autres activités de formation et de diffusion des savoirs.

 

Actualités