L’Union préconise l’inscription d’un antituberculeux sur la liste des médicaments essentiels de l'OMS

Basé sur la gatifloxacine, le schéma thérapeutique court pour soigner la tuberculose multirésistante, testé au Bangladesh et utilisé sous forme modifiée au Niger et au Cameroun, a permis de guérir de très nombreux de patients. À l’évidence, la gatifloxacine a joué un rôle essentiel dans la réussite du traitement.

Il est donc urgent de faire en sorte que la gatifloxacine soit disponible, en vue de fournir des soins de haute qualité aux personnes affectées par la tuberculose pharmacorésistante. À l’heure actuelle, il n’existe pas de formulation de la gatifloxacine dont la qualité soit garantie.

C’est pourquoi L’Union, l’Institut de médecine tropicale et la Fondation Damien ont écrit au Dr Tereza Kasaeva, Directrice du Programme mondial de lutte contre la tuberculose à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), pour faire part de leur intérêt à ce que la gatifloxacine soit inscrite sur la liste des médicaments essentiels de l'OMS.

Cette lettre peut être lue en intégralité sur cette page (en anglais).

Actualités