Les producteurs de tabac appellent à renforcer la lutte antitabac en Indonésie

Le Forum multiculturel des producteurs d’Indonésie – formé en 2018 avec le soutien de L’Union et du Centre Muhammadiyah pour la lutte antitabac de l’Université de Magelang – appelle le gouvernement indonésien à mettre en place une politique de lutte antitabac complète pour réduire le nombre de décès liés au tabac dans le pays.

À l’occasion du premier Forum multiculturel des producteurs d’Indonésie, organisé à Magelang (Indonésie) du 18 au 19 novembre, les producteurs ont pointé les 200 000 décès causés par le tabac chaque année dans le pays, faisant part de leur préoccupation concernant la difficulté technique liée à la culture du tabac ainsi que ses effets néfastes sur la santé.

Cet événement, le premier de ce type jamais organisé en Indonésie, réunissait environ 40 producteurs de tabac –encore en activité ou non – issus des régions de Java central, de Java oriental et de Nusa Tenggara oriental. Ce forum offre un réseau d’appui aux producteurs en leur fournissant des conseils pour se tourner vers des cultures alternatives au tabac.

Il vise également à désamorcer les tentatives des cigarettiers consistant à invoquer les moyens de subsistance des producteurs de tabac pour s’opposer à la mise en œuvre de politiques fortes en matière de lutte antitabac. Cette réunion a été convoquée en réponse à la contestation de producteurs de tabac et de groupes de pression de l’industrie du tabac suite à la récente hausse des taxes d’accise.

« Une chose est sûre, c’est que le tabagisme compromet le droit des personnes à vivre une existence saine. Cela concerne tout particulièrement certains groupes comme les enfants, les adolescents et les personnes à faible revenu », explique Istanto, président du Forum multiculturel des producteurs d’Indonésie. « L’une des façons de protéger les jeunes générations est de soutenir le plan du gouvernement qui prévoit d’augmenter le prix des cigarettes. Si les taxes augmentent, cela va se répercuter automatiquement sur le prix des paquets, et les enfants ne pourront pas les acheter. »

Le Forum appelle le gouvernement indonésien à prendre les mesures suivantes : assortir la hausse des taxes d’accise de politiques visant à diversifier les produits agricoles pour offrir d’autres perspectives aux producteurs de tabac ; accompagner cette diversification en fournissant une formation agricole et d’autres formes d’appui aux producteurs souhaitant se tourner vers d’autres types de cultures ; et appliquer d’autres mesures telles que la mise en place d’environnements sans tabac et l’interdiction de la publicité, de la promotion et du parrainage en faveur du tabac pour protéger les jeunes générations face à ce fléau.

« L’Union se félicite de la position adoptée par le Forum multiculturel des producteurs d’Indonésie », a déclaré le Dr Tara Singh Bam, Directrice adjointe de L’Union pour la région Asie Pacifique.

« En réalité, les producteurs de tabac ne se consacrent généralement pas à une seule culture. La culture du tabac s’effectue en moyenne cinq mois par an, d’autres cultures comme le riz ou les légumes pouvant être pratiquées le reste de l’année. Des études ont démontré que la culture du tabac n’était pas aussi rentable ni sûre que d’autres dans la mesure où celle-ci est soumise aux aléas météorologiques et qu’elle est étroitement contrôlée et monopolisée par l’industrie du tabac. De ce fait, les pouvoirs publics et les collectivités locales doivent soutenir et encourager les producteurs de tabac souhaitant se tourner vers des cultures plus durables. »

L’Union soutient les partenaires nationaux et locaux en Indonésie depuis 2007 en apportant une assistance technique en matière de formulation des politiques antitabac, et en accompagnant la mise en œuvre des politiques à l’échelle nationale et territoriale par la mobilisation des pouvoirs publics, de la société civile, des universités, des médias et du grand public. L’Union a également accru la volonté politique de renforcer la lutte antitabac en établissant l'Alliance des villes d’Asie-Pacifique pour la lutte antitabac et la prévention des maladies non transmissibles, qui vise à renforcer les capacités et les connaissances des acteurs de la lutte antitabac, et à empêcher l’industrie du tabac de s’ingérer dans les politiques en la matière. 

L’Union continuera de soutenir Forum multiculturel des producteurs d’Indonésie et le Gouvernement indonésien pour renforcer la lutte antitabac dans le pays.

Actualités