Les prix de L’Union 2018 récompensent plusieurs réalisations significatives aux quatre coins du monde

Chaque année, L’Union remet des prix lors de sa Conférence mondiale sur la santé respiratoire. Ces prix constituent un moyen important et apprécié de récompenser le remarquable travail accompli par les personnes qui œuvrent en faveur de la santé respiratoire à travers le monde.

Cette année, six prix ont été décernés pour rendre hommage aux contributions de jeunes chercheurs et aux travaux accomplis par d’autres acteurs tout au long de leur carrière.

Le titre de Membre honoraire, qui récompense la participation active aux activités de L’Union et à la réalisation de ses objectifs, a été décerné à deux personnes : Son Altesse impériale la Princesse Akishino du Japon et le professeur Bertie Squire. Ces derniers agiront désormais comme conseillers officieux auprès de L’Union. 

Son Altesse impériale la Princesse Akishino a reçu le titre de Membre honoraire de L’Union en reconnaissance de sa contribution active à la réalisation de la mission et des objectifs de l’Organisation et de son engagement constant dans la lutte contre la tuberculose.  

Membre de longue date de L’Union, le professeur Bertie Squire a présidé l’Organisation entre 2008 et 2011 et a continué de siéger au Conseil d’administration de 2011 à 2016 en sa qualité de président sortant. Il a participé activement à de nombreuses activités de L’Union, notamment aux conférences et à des consultations sur plusieurs questions scientifiques.

Le Dr Joseph Amolo Aluoch, qui s’était vu décerner le titre de Membre honoraire l’an passé sans pouvoir assister à la cérémonie, a reçu son prix lors de l’Assemblée générale de cette année. Le Dr Aluoch a entamé sa collaboration avec L’Union au milieu des années 1970 alors qu’il était coordonnateur du Programme national de lutte contre la tuberculose au Kenya. Ami de longue date de L’Union, il sert depuis de nombreuses années la mission de l’Organisation. Le Dr Aluoch a gagné le surnom de « père de la médecine respiratoire » au Kenya.

La Médaille de L’Union, la plus haute distinction de l’Organisation, est décernée aux membres ayant apporté une contribution exceptionnelle à la lutte contre la tuberculose ou à la santé respiratoire par leurs travaux scientifiques et/ou leurs actions dans ces domaines.

Cette année, la Médaille de L’Union a été décernée au professeur Andrew Nunn. Depuis un demi-siècle, le professeur Nunn est à l’avant-garde de la recherche visant à améliorer le traitement de la tuberculose. Il a joué un rôle majeur dans plusieurs des principales études qui ont permis d’améliorer les traitements proposés aux personnes infectées par la tuberculose à travers le monde. Le professeur Nunn a également contribué à plusieurs travaux de recherche sur d’autres questions en lien avec les maladies respiratoires, comme la réalisation du premier essai clinique sur les stéroïdes inhalés ou la conduite d’enquêtes sur les décès dus à l’asthme.

Le professeur Sir Alimuddin Zumla (Zambie), lauréat de la Médaille de L’Union l’an passé, s’est exprimé dans un discours de remerciement diffusé pendant la conférence. Le professeur Zumla consacre ses travaux à l’amélioration de la santé mondiale, en particulier à l’aide aux populations défavorisées à travers le monde.

Le Prix de la santé publique Karel Styblo récompense un travailleur de la santé ou un organisme communautaire qui a œuvré pendant au moins dix ans à la lutte contre la tuberculose. Le prix de cette année a été décerné à Mme Oksana Ponomarenko pour sa contribution exceptionnelle à la lutte contre la tuberculose aux niveaux local, national et mondial. Dans ses fonctions de directrice de l’organisation Partners In Health (Russie), elle a notamment axé ses travaux sur la tuberculose pharmacorésistante difficile à traiter chez les patients vulnérables. 

Le Prix scientifique de L’Union récompense les chercheurs à n’importe quelle étape de leur carrière pour des travaux publiés au cours des cinq dernières années dans le domaine de la santé respiratoire. Cette année, le prix a été décerné à Mme Katherine Fielding, professeure de statistiques médicales et d’épidémiologie à l’École d’hygiène et de médecine tropicale de Londres, où elle a été statisticienne et chercheuse principale pour plusieurs essais cliniques novateurs.  

Le Prix du jeune chercheur de L’Union, qui récompense des chercheurs âgés de 35 ans maximum pour des travaux publiés dans les cinq dernières années dans le domaine de la santé respiratoire, a été décerné au Dr Lorenzo Guglielmetti. Le Dr Guglielmetti a réalisé un très grand nombre de travaux de recherche sur l’optimisation du traitement de la tuberculose pharmacorésistante, renforçant ainsi les données obtenues grâce à la mise à disposition rapide de la bedaquiline et du delamanid.  

Le Prix Stephen Lawn pour la recherche sur la tuberculose et le VIH a été créé en 2016 dans le cadre d’un partenariat mondial entre le Centre antituberculeux de Londres, le Centre Desmond Tutu sur le VIH au Cap et L’Union. Il récompense les jeunes chercheurs de moins de 40 ans qui mènent des travaux prometteurs visant à réduire le fardeau de la tuberculose et du VIH/sida en Afrique. Le prix a été décerné cette année au Dr Christine Sekaggya-Wiltshire, qui dirige la clinique spécialisée dans le traitement du VIH et de la tuberculose à l’Institut des maladies infectieuses de l’Université Makerere à Kampala. Le Dr Sekaggya-Wiltshire supervise le traitement de cas complexes de tuberculose et a mené des études pharmacocinétiques sur l’utilisation des antituberculeux chez les patients séropositifs.  

Outre les prix de L’Union, le prestigieux Prix international de lutte contre la tuberculose à la mémoire de la Princesse Chichibu a également été décerné lors de la Conférence mondiale de L’Union. Ce prix récompense des contributions exceptionnelles à la lutte mondiale contre la tuberculose. Il a été remis cette année au Dr Amir Khan pour ses apports significatifs à la lutte contre la tuberculose.

La période de présentation des candidatures aux prix de L’Union 2019 s’ouvrira au début de l’année prochaine. Les prix seront remis lors de la 50ème Conférence mondiale de L’Union sur la santé respiratoire. Pour obtenir de plus amples renseignements sur les prix de L’Union ou présenter une candidature, voir la page consacrée aux prix de L’Union.

Actualités