Les membres et le personnel de L’Union s’unissent pour célébrer la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose

Aux quatre coins du monde, les membres et le personnel de L’Union se sont rassemblés le 24 mars pour célébrer la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, placée cette année sous le thème « Avis de recherche : des chefs de file pour un monde exempt de tuberculose. Vous pouvez changer le cours de l’histoire. Mettons fin à la tuberculose ».
 
Ce thème visait à susciter l’engagement de tous pour mettre fin à la maladie. Cet engagement doit se concrétiser au niveau politique, c’est-à-dire à celui des chefs d’État et des ministres de la santé, mais aussi à tous les autres niveaux : dirigeants communautaires, travailleurs de la santé, personnel infirmier, médecins, partenaires et autres parties prenantes. Bref, chacun d’entre nous.
 
Le Directeur exécutif de L’Union, José Luis Castro, a déclaré : « Nous pouvons tous contribuer à l’élimination de la tuberculose. Nous pouvons promouvoir cet objectif dans notre propre travail, dans notre région ou encore dans notre domaine de spécialisation. »

On trouvera ci-après quelques exemples d’initiatives entreprises par les bureaux de pays, sections et sous-sections de L’Union :

La Sous-section Tuberculose zoonotique de L’Union a lancé une campagne de sensibilisation à la tuberculose zoonotique auprès de la communauté pastorale peule de la région d’Ibarapa, dans le sud-ouest du Nigeria, dont les moyens de subsistance dépendent de l’élevage. Fondée sur la Feuille de route sur la tuberculose zoonotique lancée l’an dernier par l’Organisation mondiale de la Santé, l’Organisation mondiale de la santé animale, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et L’Union, l’initiative « Une seule santé Ibarapa Meje » vise à sensibiliser les bergers à la tuberculose zoonotique.

En collaboration avec le Programme national de lutte contre la tuberculose, le Bureau de L’Union Myanmar a organisé une réunion de haut niveau à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, donnant lieu à une exposition sur les activités du Programme de recherche active des cas de tuberculose et du Programme de lutte contre la tuberculose multirésistante de L’Union. Des jeux, des quiz, une cabine photographique et des matériels de sensibilisation à la tuberculose avaient été mis à la disposition des quelque 400 participants. Le personnel de L’Union et des bénévoles ont également distribué du matériel d’information sur la tuberculose dans les zones des projets de L’Union à Mandalay et alentours, afin de sensibiliser la population à la maladie.

Les membres du Bureau de L’Union République démocratique du Congo (RDC) ont participé à plusieurs manifestations placées sous le patronage de la Première Dame de la RDC. Le Bureau a également participé à une rencontre au Centre d’excellence Damien sur les soins aux patients atteints de tuberculose multirésistante ainsi qu’à une matinée scientifique organisée par le Programme national de lutte contre la tuberculose, au cours de laquelle L’Union a fait part de son expérience concernant l’adoption d’approches novatrices pour éradiquer la maladie.

La Section Tuberculose de L’Union a encouragé ses membres à soutenir les efforts de plaidoyer en vue de la toute première réunion de haut niveau des Nations Unies sur la tuberculose, qui aura lieu le 26 septembre 2018. Dans son bulletin d’information, la Section a invité les membres de L’Union à partager leurs réflexions sur les mesures qui permettraient de lutter efficacement contre la tuberculose dans leur pays, et à encourager leurs responsables politiques à soutenir la réunion de haut niveau et à s’assurer que les engagements qui seront pris en septembre se traduisent par des mesures concrètes sur le terrain.

Avec le soutien du programme Challenge TB de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et du Fonds mondial, le Bureau de L’Union Zimbabwe s’est associé au Programme national de lutte contre la tuberculose pour célébrer la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Une rencontre préalable a été organisée pour présenter les dernières activités du programme national et examiner les progrès réalisés par le pays vers l’éradication de la maladie ainsi que les difficultés rencontrées. Le Bureau de L’Union a présenté les activités mises en œuvre pour soutenir le programme national grâce à la subvention du programme Challenge TB de l’USAID. Lors de la manifestation principale, le Ministre de la santé et de la protection de l’enfance, le Dr David Parirenyatwa, a souligné les grands progrès réalisés par le Zimbabwe dans la lutte contre la maladie, avant de présenter les nouvelles directives sur la prise en charge de la tuberculose pharmacorésistante. Le directeur du Bureau de L’Union Zimbabwe, le Dr Christopher Zishiri, a appelé les responsables politiques à agir pour faire évoluer les choses et à collaborer plus étroitement avec le programme national de lutte contre la tuberculose. La manifestation a été retransmise en direct sur trois stations de radio parmi les plus populaires du pays.

En partenariat avec la Chambre de commerce PHD, le Bureau de L’Union Asie du Sud-Est a réuni plus de 25 entreprises partenaires pour intensifier les efforts de lutte contre la tuberculose en Inde. Placée sous le thème « UNISSONS-NOUS pour METTRE FIN à la tuberculose », la rencontre s’est déroulée le 21 mars à New Delhi, faisant suite au Sommet de Delhi sur l’élimination de la tuberculose, au cours duquel le Premier ministre Modi a présenté son projet pour éradiquer la maladie en Inde à l’horizon 2025, soit cinq ans avant la date fixée dans les Objectifs de développement durable.

Le Groupe de travail de L’Union sur la tuberculose, le VIH et le tabagisme a continué de dialoguer avec ses membres pour élargir le programme conjoint de recherche sur le tabagisme, le VIH et la tuberculose, et intégrer la lutte antitabac aux programmes de lutte contre le VIH et la tuberculose. La Présidente de la Section Contrôle du tabac, le Dr Mira B. Aghi, a déclaré : « Nous savons depuis déjà un moment que le tabagisme augmente considérablement le risque de contracter la tuberculose et d’en mourir. En cette Journée mondiale de lutte contre la tuberculose nous devons absolument faire comprendre que lutter contre l’épidémie de tabagisme permet de lutter également contre l’épidémie de tuberculose. Le lien entre tabagisme et tuberculose constitue en soi un problème mondial de santé publique. »

 

 

Actualités