Les experts du secteur de la santé évoquent l’infection tuberculeuse latente en Chine et sa prévention

Le 1er mars, des chercheurs, des travailleurs de santé, et d’autres experts de la tuberculose (TB) se sont réunis à Pékin pour évoquer les moyens d’enrayer l’infection tuberculeuse latente (LTBI) en Chine. Des participants venus de Chine, des États-Unis et de Taïwan ont partagé leurs expériences et mentionné les diverses méthodes de dépistage de la LTBI en prévention de la TB active. 

L’Organisation Mondiale de la Santé estime que jusqu’à un tiers de la population mondiale est infecté par une TB latente, qui est asymptomatique et non contagieuse. Toutefois, environ 5 à 10 % de ces infections dormantes se transformeront en TB active, et notamment chez les personnes dont la fonction immunitaire est affaiblie, par exemple les enfants ou les adultes séropositifs, chez les travailleurs de santé ou chez toute personne régulièrement au contact de patients atteints de TB. Le dépistage de la LTBI au sein de ces populations à haut risque est une méthode de prévention essentielle pour réduire l’incidence de la TB. 

Les participants à cette session ont souligné leur engagement envers ces mesures de prévention et ont convenu de travailler de concert à une analyse de la situation actuelle concernant la LTBI en Chine. Parmi les intervenants qui se sont exprimés lors de cet événement, nous pouvons citer, entre autres, le Dr Wang Lixia, Directeur du Centre National pour la Tuberculose, le Dr Pennan Barry, de l’Université de Californie, et le Dr Jann-Yuan Wang, de l’Université Nationale de Taïwan. 

Cette rencontre a été organisée par L’Union et le Centre National pour le Contrôle et la Prévention de la Tuberculose en Chine (CDC), avec le soutien de QIAGEN. 

Actualités