« Les enfants atteints de tuberculose n’ont pas reçu l’aide des organismes dont la mission est justement de les soigner, et peu de gens sont au courant du problème »

Le Directeur exécutif de L’Union, José Luis Castro, a publié sur le site Project Syndicate un article dans lequel il appelle à une action mondiale immédiate et rapide contre la tuberculose infantile, soulignant la nécessité d’un véritable engagement de la part des responsables politiques lors de la réunion de haut niveau sur la tuberculose prévue en septembre.

« La tuberculose infantile est un problème à la fois moral et politique. À cet effet, les autorités publiques devraient mettre les droits des personnes au centre de leurs stratégies et politiques de lutte contre la tuberculose ainsi que de leurs services de santé publique », explique-t-il, réitérant l’importance vitale d’une approche fondée sur les droits de la personne.

S’appuyant sur l’expérience de L’Union dans la lutte contre la tuberculose infantile en Ouganda, il réaffirme par ailleurs la nécessité d’accorder une plus grande attention à cette question : « Outre cet exemple, les enfants ont en général été négligés dans la recherche sur la tuberculose et il existe un besoin urgent de concevoir de nouveaux instruments pour les diagnostiquer », a-t-il indiqué.

L’Union a publié récemment un rapport de plaidoyer sur la tuberculose infantile intitulé Appel à l’action contre l’épidémie silencieuse de tuberculose infantile qui présente les enjeux liés à cette maladie.

Actualités