« L’épidémie de tuberculose est alimentée par nombre d’injustices... Nous ne saurions tolérer plus longtemps cette situation »

La Journée mondiale de la justice sociale (20 février) offre une occasion unique de réfléchir à la manière dont la notion de justice s’applique au domaine de la santé et à l’accès aux soins. Cette réflexion est particulièrement pertinente en ce qui concerne l’épidémie de tuberculose, maladie qui, bien qu’elle soit curable, fait 1,7 million de victimes et contamine plus de 10 millions de personnes chaque année, dont 600 000 sous sa forme pharmacorésistante. Cette réflexion s’avère également pertinente pour d’autres affections respiratoires directement liées au droit de respirer un air pur ou à celui d’être protégé contre l’ingérence de l’industrie du tabac.

Le Directeur exécutif de L’Union, José Luis Castro, a récemment déclaré : « L’épidémie de tuberculose est alimentée par nombre d’injustices qui dépassent le simple cadre médical : pauvreté, stigmatisation et discrimination, malnutrition, inégalité entre les sexes ou encore accès limité aux soins et aux médicaments. Nous ne saurions tolérer plus longtemps cette situation. La persistance de la tuberculose constitue un affront aux droits fondamentaux. Pour combattre cette maladie, nous devons mobiliser et faire collaborer des acteurs aussi divers que les pouvoirs publics, les communautés concernées ou encore les spécialistes et défenseurs de la santé. Nous sommes tous partie de la solution. »

La conférence mondiale annuelle de L’Union sur la santé respiratoire constitue l’une des tribunes où les experts et autres faiseurs d’opinion peuvent se réunir. L’Union se félicite du fait que pour sa 49ème édition, prévue du 24 au 27 octobre 2018, la Conférence mondiale de L’Union sur la santé respiratoire soit organisée à La Haye (Pays-Bas), ville symbole de la justice sociale et des droits de l’homme.

La conférence réunira des chercheurs, des militants, des scientifiques, des professionnels de santé, des étudiants et des membres des communautés concernées qui travaillent sur tous les aspects de la santé respiratoire. Le thème de la conférence, « Rechercher des solutions sociales et politiques pour faire valoir nos droits », nous rappelle que pour éliminer la tuberculose, garantir la santé respiratoire pour tous et atteindre les Objectifs de développement durable, les actions de santé publique doivent être coordonnées et fondées sur les droits de l’homme.

Les causes des maladies respiratoires dépassent le simple cadre médical. La tuberculose, la pollution atmosphérique, l’industrie du tabac et les nombreuses autres menaces qui pèsent sur la santé respiratoire prospèrent là où les droits sont bafoués. Ville symbole de la paix et de la justice, La Haye est le lieu idéal pour faire converger la science, les droits de l’homme et les politiques. Avec le soutien des hôtes de la conférence, la Fondation KNCV sur la tuberculose et la ville de La Haye, la rencontre offrira une tribune pour présenter les dernières avancées scientifiques et organiser des débats sur les politiques de santé publique fondées sur les droits de l’homme.

« Maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, la tuberculose affecte de manière disproportionnée les populations les plus pauvres. Or chacun a droit à la santé, peu importe là où il réside », a rappelé José Luis Castro. « Sa longue tradition de lutte pour la justice sociale fait de La Haye un lieu tout indiqué pour y tenir notre conférence mondiale. Le fait que 1,7 million de personnes décèdent chaque année de la tuberculose – maladie pourtant curable – constitue un affront aux droits fondamentaux. On ne saurait trouver meilleur endroit que La Haye pour transmettre ce message au monde et lancer un appel à l’action », a-t-il ajouté.

L’inscription à cette importante conférence sera ouverte à partir du 24 mars, Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. D’ici là, nous vous invitons à suivre l’actualité de L’Union sur les réseaux sociaux et à vous joindre à nous pour « faire valoir nos droits » au nom de tous ceux qui continuent de se voir refuser les leurs.

#WorldDaySocialJustice – 20 février

Site web : http://thehague.worldlunghealth.org/

Twitter : @UnionConference

#UnionConf

#DeclaringOurRights

Facebook : @TheUnionWorldConferenceOnLungHealth

 

 

 

 

Actualités