La ville hôte de la conférence mondiale de L'Union lance un plan pour lutter contre les maladies non transmissibles

Guadalajara, ville hôte de la 48e conférence mondiale de L'Union sur la santé respiratoire, a annoncé un nouveau programme de lutte contre les maladies non transmissibles (MNT) dans le cadre du réseau des villes-santé afin de rendre ses rues « plus pratiques pour la marche, le vélo et la vie ».

Le projet a été lancé lors d'une manifestation qui s'est tenue au Palacio Municipal de Guadalajara, le 9 octobre, au cours de laquelle de nouvelles infrastructures, y compris des pistes cyclables et des voies sécurisées pour les piétons, ont été annoncées. L'objectif est de promouvoir l'activité physique quotidienne. Le manque d'exercice régulier est un facteur de risque majeur pour les maladies non transmissibles, notamment les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le cancer, le diabète et les maladies respiratoires chroniques. Les MNT tuent 16 millions de personnes chaque année.

Parmi les personnalités présentes se trouvaient Hugo Luna, chef du personnel de Guadalajara ; Jose Luis Castro, directeur exécutif de L'Union internationale contre la tuberculose et les maladies respiratoires et PDG de Vital Strategies ; Adam Karpati, vice-président principal des programmes de santé publique chez Vital Strategies ; et Fernando Petersen, directeur du système de santé de Guadalajara.

Guadalajara a rejoint le réseau des villes-santé l'année dernière ; un projet qui fournit un soutien technique et un financement aux villes pour mettre en œuvre l'une des dix politiques reconnues pour leurs capacités à réduire les facteurs de risque de MNT. Le projet a été lancé en mai 2016 et est géré par Bloomberg Philanthropies, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et Vital Strategies.

À ce jour, 50 villes ont rejoint le réseau, qui vise à encourager les maires et les dirigeants locaux à améliorer la santé de leurs citoyens. Avec la moitié de la population mondiale vivant dans des environnements urbains, les dirigeants des villes sont bien placés pour proposer des mesures à fort impact pour améliorer la santé de leurs communautés.

Michael R. Bloomberg a été nommé ambassadeur mondial de l'OMS pour les MNT l'année dernière, après une décennie de travail novateur dans la lutte antitabac et la prévention des blessures. L'Union est un partenaire clé du programme de subventions de l'Initiative Bloomberg pour réduire la consommation de tabac. L'interdiction de fumer dans les lieux publics et l'interdiction de la publicité pour les produits du tabac sont deux des dix interventions fondées sur des données probantes soutenues par le réseau des villes-santé. D'autres comprennent des taxes sur les boissons sucrées, une application plus stricte des lois sur la conduite en état d'ébriété et des mesures visant à réduire la consommation de sel.

 

Actualités