La capitale du Myanmar adopte un nouveau décret antitabac

Naypidaw, la capitale du Myanmar, a pris un décret qui complète les dispositions de la loi antitabac nationale, renforçant la législation antitabac dans la région de Naypidaw. Il est désormais interdit de fumer dans les hôpitaux, les cliniques, les lieux de travail, les aires de jeux pour enfants, les établissements scolaires et les locaux d’hébergement professionnels.

En vertu de la loi nationale du Myanmar sur le contrôle du tabagisme et de la consommation de produits du tabac, les restaurants sont tenus d'avoir des zones fumeurs désignées. En revanche, les autres lieux publics, tels que les salons de thé et les magasins spécialisés dans la vente de boissons fraîches, ne sont aucunement mentionnés dans cette loi.

Ce décret municipal adopté par le Comité de développement de Naypidaw (NPTDC) – le premier du genre au Myanmar – vise à combler certaines lacunes de la législation nationale. En conséquence de ce décret, tous les restaurants, salons de thé et magasins de boissons fraîches climatisés doivent être non-fumeurs, tandis que les restaurants, salons de thé et magasins de boissons fraîches non climatisés (dont une partie est située à l’extérieur) peuvent disposer de zones fumeurs désignées, mais celles-ci doivent être situées à l'extérieur.

Le Myanmar possède un taux de tabagisme global élevé de 26,1 %, avec 43,8 % d'hommes et 8,4 % de femmes qui fument chez les personnes adultes. Le maire de Naypidaw espère que le nouveau décret protégera le million de citoyens de la ville contre le tabagisme passif et qu’il sensibilisera davantage le public aux méfaits du tabac.

Un événement a été organisé pour promouvoir ce décret, auquel ont assisté 550 participants, dont des hauts fonctionnaires nationaux et régionaux, des universitaires et des représentants de la société civile et des médias. Lors de l'événement, le Ministre de la santé et des sports a salué la détermination de la ville de Naypidaw pour freiner l'épidémie de tabagisme : « Le tabagisme provoque des maladies chroniques qui affectent non seulement les patients mais aussi leur famille, leur communauté et l’ensemble du pays. » Le ministre a appelé les autres villes du Myanmar à suivre l'exemple de Naypidaw.

La collaboration entre le NPTDC et le Ministère de la santé et des sports devrait permettre de durcir l'application des lois antitabac dans la région.

« L’Union félicite la ville de Naypidaw pour son engagement dans la lutte antitabac », a déclaré le Dr Tara Singh Bam, Directrice adjointe de L’Union pour la région Asie Pacifique. « Les initiatives infranationales jouent un rôle clé pour combler les lacunes existantes dans l’application des lois antitabac, et elles peuvent encourager chaque secteur à trouver des solutions locales aux problèmes locaux. »

L'Union fournit une assistance technique au Ministère de la santé et des sports et au gouvernement de Naypidaw en matière de lutte antitabac. Naypidaw fait partie de l'Alliance des villes d’Asie-Pacifique pour la lutte antitabac et la prévention des maladies non transmissibles (APCAT), et des représentants de Naypidaw s’étaient engagés à faire progresser la lutte antitabac dans leur ville lors du 4e sommet de l'APCAT en 2019.

Actualités