In memoriam : Professeur Charles Thoen, Docteur en médecine vétérinaire (1936-2017)

In memoriam : Professeur Charles Thoen, Docteur en médecine vétérinaire (1936-2017)

L’Union a le regret d’annoncer la disparition du Dr Charles Thoen, membre de longue date de L’Union et ancien Président de la sous-section Tuberculose zoonotique. Le Dr Thoen était un spécialiste de la médecine vétérinaire et un chercheur de premier plan dans le domaine de la tuberculose zoonotique, une souche souvent négligée et sous-estimée de la maladie. Au cours de sa remarquable carrière de 50 ans, il a présidé le Département de médecine vétérinaire et de médecine préventive de l’Université d’État de l’Iowa (États-Unis), a travaillé comme consultant et occupé plusieurs postes de direction dans de grandes organisations comme l’Organisation mondiale de la Santé, l’Organisation panaméricaine de la Santé, l’Institution Smithsonian et la Société américaine d’épidémiologie vétérinaire, et a également collaboré avec les ministères de l’agriculture de nombreux pays. 

Le Dr Thoen a rédigé et co-rédigé plus de 130 publications et manuels sur les maladies infectieuses. Il a dirigé pendant 20 ans des travaux pionniers sur la tuberculose de l’éléphant, en collaboration avec le Département de l’agriculture des États-Unis et une association de propriétaires d’éléphants pour mettre au point des procédures de diagnostic, de traitement et de surveillance de la maladie. Son influence et son dévouement ont contribué de manière essentielle aux activités de la Sous-section Tuberculose zoonotique de L’Union, à un moment où cette maladie était largement négligée. 

Il a joué un rôle décisif dans l’élaboration et la promotion du principe « Un monde, une santé », qui prône une collaboration intersectorielle couvrant la santé humaine, la santé vétérinaire et la salubrité de l’environnement pour lutter contre les zoonoses – maladies infectieuses transmissibles des animaux à l’homme –, notamment en ce qui concerne son application à la tuberculose. Il a contribué à améliorer la collaboration entre les divers champs de la médecine et d’autres disciplines, en créant un réseau mondial de vétérinaires, médecins, spécialistes de l’anthropologie sociale, chercheurs et économistes. À cet effet, il a participé aux activités de L’Union visant à développer les travaux sur la tuberculose zoonotique grâce à divers partenariats entre les organismes de recherche vétérinaire et de santé publique. 

Forts de l’héritage transmis par le Dr Thoen, L’Union et les membres de la Sous-section Tuberculose zoonotique continueront d’œuvrer pour renforcer la collaboration entre les professionnels de la santé humaine et animale et sensibiliser davantage à la tuberculose zoonotique. 

Comme l’a lui-même déclaré le Dr Thoen, « la tuberculose ignore si elle se niche dans un animal ou un être humain et ne se soucie pas de qui elle infectera par la suite. Nous devons améliorer les tests et procédures de diagnostic ».

Actualités