Géorgie : organisation d’un atelier de participation communautaire à Tbilissi pour la seconde phase de l’essai STREAM

L’équipe de l’essai STREAM, qui évalue l’efficacité de traitements raccourcis contre la tuberculose multirésistante, a organisé un atelier de participation communautaire à Tbilissi (Géorgie), où doit démarrer prochainement la seconde phase de l’essai. Cette seconde phase permettra de tester un traitement de six mois contre la tuberculose multirésistante et un autre de neuf mois entièrement administré par voie orale.

L’atelier a réuni des personnes atteintes ou anciennement atteintes de tuberculose multirésistante, ainsi que leurs familles et d’autres groupes de personnes intéressées pour discuter de la conception, de la mise en œuvre et des résultats de STREAM avec les agents de sensibilisation et les responsables de l’essai.
Ce type d’atelier permet aux participants de s’informer sur l’essai, et la tuberculose en général, et de garantir leur implication à toutes les étapes de la recherche clinique. Les questions ont porté aussi bien sur des questions d’ordre politique, comme la réalisation de tests de médicaments par des gouvernements étrangers, que sur des aspects cliniques, tels que les possibilités de traitement et leurs résultats.
Lors de l’atelier, un conseil consultatif communautaire a été créé pour servir de lien entre les participants à l’essai et le personnel chargé de sa réalisation. Quatre coordonnateurs ont été élus et le conseil a convenu de se réunir régulièrement pour promouvoir la recherche, accroître les connaissances sur la tuberculose et la tuberculose multirésistante et informer sur l’essai STREAM. Le personnel chargé de réaliser l’essai collaborera étroitement avec le conseil consultatif communautaire et communiquera régulièrement sur l’état d’avancement des travaux.

Les activités de participation communautaire pour l’essai STREAM ont débuté fin 2016, lorsque le coordonnateur de ces activités, le Dr Ezio Tavora Dos Santos Filho du réseau REDE-TB (Réseau brésilien de recherche sur la tuberculose), s’est rendu à Tbilissi pour y tenir le premier atelier. Depuis lors, les activités de sensibilisation et de participation communautaire se poursuivent.

Des activités de participation communautaire analogues sont également organisées dans d’autres établissements accueillant l’essai STREAM en Afrique du Sud, Géorgie, Éthiopie, Moldavie et Mongolie. D’autres activités de participation communautaire auront lieu dans plusieurs pays, au fur et à mesure du déploiement de la seconde phase de STREAM tout au long de 2017.

Financé par L’Union et mis en œuvre par Vital Strategies, STREAM est un essai randomisé contrôlé organisé dans plusieurs établissements à travers le monde. Son objectif est d’évaluer des traitements antituberculeux standardisés pour les patients atteints de tuberculose multirésistante. L’essai STREAM s’inscrit dans le cadre de l’Initiative TREAT TB, qui vise à développer de nouvelles connaissances en effectuant des évaluations d’outils diagnostiques sur le terrain, en réalisant des essais cliniques sur certains thèmes de recherche prioritaires et en menant des travaux de recherche opérationnelle ciblés destinés à appuyer les efforts de lutte contre la tuberculose aux niveaux mondial, régional et national. L’Initiative TREAT TB est financée par l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). 

Actualités