Essai STREAM : promouvoir la prévention, le dépistage et le traitement de la tuberculose auprès des chauffeurs de taxi sud-africains

Le mois dernier, le Comité consultatif communautaire de la phase II de l’essai STREAM à Durban (Afrique du Sud) a organisé une session de sensibilisation et de dépistage de la tuberculose à la station de taxis Emtshebheni d’Inanda, dans la banlieue de Durban. Cette action était le fruit de la collaboration entre les chercheurs de l’essai clinique STREAM et les communautés affectées pour améliorer la sensibilisation à la tuberculose.

La responsable de la sensibilisation communautaire dans la région, Mme Nomsa Ngwane, a indiqué que l’idée de proposer un dépistage de la tuberculose à des stations de taxis s’inscrivait dans le cadre des activités de sensibilisation menées par le Comité consultatif communautaire auprès des groupes vulnérables. « Nous voulions offrir aux chauffeurs de taxi la possibilité de se faire dépister. Ils ont de très longues journées car ils commencent tôt le matin et finissant tard le soir et n’ont donc pas le temps de se rendre dans un dispensaire pour subir un dépistage de la tuberculose ou du VIH », a expliqué Mme Ngwane.

Tout au long de la journée, la population a été sensibilisée à la transmission et aux symptômes de la tuberculose. Des informations ont également été communiquées sur les processus de recherche et les avantages de participer à un essai clinique tel que STREAM. L’équipe de sensibilisation communautaire a diffusé des informations sur la tuberculose et la tuberculose multirésistante. Elle a aussi remis aux chauffeurs des autocollants à apposer sur les fenêtres de leur taxi les incitant à laisser au moins une fenêtre ouverte pour réduire le risque de transmission de la tuberculose dans leur véhicule.

Plusieurs dispensaires locaux avaient dépêché à la station de taxis du matériel et du personnel pour fournir des services de dépistage de la tuberculose, du VIH/sida, de la tension artérielle et du diabète, ainsi que des conseils sur le VIH/sida. Les résultats des tests de dépistage de la tuberculose ont été communiqués en quelques heures seulement. Les personnes diagnostiquées positives ont été orientées vers un établissement de santé voisin pour passer des examens complémentaires et recevoir un traitement.

Les comités consultatifs communautaires de l’essai STREAM continueront de travailler auprès des communautés touchées pour les sensibiliser et s’assurer que chacun puisse comprendre les aspects complexes de la tuberculose et de l’essai clinique.

Actualités