En Inde, le soutien aux patients améliore leur adhésion au traitement contre la tuberculose

D’après le Rapport 2017 sur la tuberculose publié récemment par le Gouvernement indien, les activités de soutien aux patients atteints de tuberculose multirésistante proposées dans le cadre du projet Axshya ont permis d’accroître de deux tiers le suivi des patients.

Le traitement de la tuberculose multirésistante est long et entraîne d’importants effets secondaires qui rendent l’adhésion au traitement difficile pour les patients. Bien que l’Organisation mondiale de la Santé ait recommandé un nouveau traitement raccourci contre la tuberculose multirésistante, en Inde les patients sont toujours traités à l’aide de l’ancien schéma thérapeutique, qui peut durer jusqu’à 24 mois. Durant les six à neuf premiers mois, le traitement est particulièrement lourd car il nécessite des injections quotidiennes et les patients doivent prendre jusqu’à 13 comprimés par jour.

Au cours des trois dernières années, le projet Axshya de L’Union a permis de proposer à plus de 8 000 patients atteints de tuberculose multirésistante des services de soutien dans des centres de pneumologie et des établissements de traitement sous surveillance directe, ou encore au domicile des patients. Ces services sont essentiels pour s’assurer que les patients demeurent motivés à poursuivre jusqu’à son terme le traitement pénible contre la maladie. Ils portent sur l’adhésion au traitement et consistent également à proposer une prise en charge psychosociale, des conseils aux familles et aux aidants ainsi qu’un soutien nutritionnel. Mis en place en avril 2014, ces services sont aujourd’hui proposés dans 40 districts du pays.

Le rapport souligne par ailleurs que le projet Axshya a permis grâce à son vaste réseau de bénévoles de fournir des informations et un dépistage de la tuberculose à 14 millions de foyers en Inde. Le programme organise également des forums de district sur la tuberculose pour sensibiliser la population et informer les patients sur leurs droits.

Financé par le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le projet Axshya propose des solutions novatrices axées sur les patients pour lutter contre la tuberculose.

Actualités