D’anciens malades de la tuberculose aux États-Unis témoignent devant le Congrès

L'Union a co-organisé un événement à Washington, aux États-Unis, au cours duquel d’anciens malades de la tuberculose ont partagé l’expérience de leur combat contre la première cause de mortalité infectieuse au monde.

Au cours de la journée, ces anciens patients, Khayr Abdi, Shaka Brown, Julie Higashi, Kelly Holland, Nicole Kelly et TayTay Taylor, ont pris la parole et participé à diverses réunions avec les bureaux du Congrès pour les sensibiliser à la tuberculose et à la nécessité de lutter contre cette maladie aux États-Unis et dans le monde. Kate O'Brien de 'We Are TB' a animé la séance d'information à la Chambre des représentants. 

Les discussions ont porté sur la nécessité de la recherche et du développement, de l'intensification des efforts de prévention et d’un soutien accru à la Loi sur l'élimination complète de la tuberculose (Comprehensive TB Elimination Act).

'We are TB' rassemble d’anciens patients, des personnes atteintes de tuberculose et leurs familles. Parlant en parfaite connaissance de cause, ces ambassadeurs de la lutte contre la tuberculose sensibilisent le pays à la réalité de cette maladie, et s’appuient sur leur propre expérience pour susciter le changement. Les membres de cette communauté s’épaulent également les uns les autres lors du diagnostic, pendant le traitement et par la suite.

L'Union a co-parrainé cet événement avec la Société américaine de thoracologie, RESULTS Educational Fund, l’Alliance contre la tuberculose, la National Tuberculosis Controllers Association (NTCA), la Société américaine des maladies infectieuses (IDSA), le Treatment Action Group (TAG) et le Partenariat Halte à la tuberculose USA.

Cette photo a été prise devant le bureau de la parlementaire Ayanna Pressley, élue du Massachusetts. De gauche à droite : Paul Jenson, Directeur des politiques et de la stratégie de L'Union, Nicole Kelly et Kelly Holland (anciens malades de la tuberculose), Nuala Moore de la Société américaine de thoracologie, Susan Garramone d’Oxford Immunotec et Donna Wegener de la National TB Controllers Association.

Actualités