Bloomberg Philanthropies annonce la sélection de L’Union comme chef de file du nouveau groupe mondial de surveillance de l'industrie du tabac doté de 20 millions de dollars

Aujourd'hui, Bloomberg Philanthropies a annoncé que L’Union fait partie des organisations sélectionnées pour piloter un nouveau projet de 20 millions de dollars visant à lutter contre l'influence de l'industrie du tabac, en particulier dans les pays à faibles et moyens revenus. 

Conjointement avec l'Université de Bath, au Royaume-Uni, et le Centre mondial pour la bonne gouvernance dans la lutte anti-tabac, en Thaïlande, l'Union codirigera un nouveau groupe mondial de surveillance de l'industrie du tabac appelé STOP (Arrêt des organisations et des produits du tabac). STOP publiera des rapports d'enquête détaillant les tactiques de lobbying et les stratégies de marketing de l'industrie du tabac, et créera des outils permettant aux pays de lutter efficacement contre les stratagèmes de l'industrie du tabac visant à rendre les nouveaux utilisateurs dépendants de ses produits mortels.

« Nous sommes ravis d'utiliser notre expérience mondiale significative dans la lutte anti-tabac pour mener à bien l’action vitale de ce nouveau groupe de surveillance. Au cours de la dernière décennie, nous avons aidé les gouvernements et la société civile de plus de 50 pays à élaborer des politiques visant à réduire la consommation du tabac. La lutte contre l'industrie du tabac est au cœur de tout notre travail », a déclaré José Luis Castro, directeur exécutif de L'Union. « Pour la première fois, STOP permet à la communauté internationale de la lutte antitabac de construire un mouvement uni et proactif contre les géants du tabac et leur impact dévastateur. Grâce à notre expertise combinée, les trois partenaires de STOP sont en mesure de surveiller toutes les tactiques et toutes les stratégies de l'industrie du tabac et de les échanger entre eux. Forts de ces informations, nous mobiliserons des experts de la lutte anti-tabac sur le terrain, partout dans le monde, pour intervenir. »

STOP a été lancé et a émis un appel d’offres à la Conférence mondiale sur le tabac ou la santé en mars 2018. Les candidatures pouvaient comprendre jusqu'à trois organisations partenaires en qualité de partenaires, dont au moins une est basée dans un pays à revenu faible ou moyen. L’offre retenue a été basée sur les décennies d'expérience des partenaires qui ont contrecarré les tactiques les plus trompeuses de l'industrie internationale du tabac.

L'Union codirige le programme de subventions de l'Initiative Bloomberg pour réduire la consommation du tabac depuis 2007, en collaboration avec des partenaires des pays à revenu faible et moyen pour soutenir la mise en œuvre de changements politiques fondés sur des données probantes. La prévention de l'ingérence de l'industrie du tabac se trouve au cœur même de cette action, de la création de espaces publics sans fumée à l'augmentation des taxes sur les produits du tabac. L'équipe internationale de l'Union travaillera avec les sous-bénéficiaires Vital Strategies, qui coproduit l'Atlas du tabac– une ressource en ligne qui illustre brillamment l'impact de la consommation du tabac à travers l'infographie des dernières statistiques.. L'Université de Bath est spécialisée dans la recherche sur le tabac et gère l'outil de recherche de renommée internationaletobaccotactics.org, qui comporte plus de 750 profils d'individus et d'entités liés à l'industrie. Le Centre mondial pour la bonne gouvernance dans la lutte anti-tabac (GGTC) produit l’Index d’ingérence de l’industrie du tabac, une enquête sur la façon dont les politiques de santé publique dans neuf pays de l'Asie du Sud-est sont protégées des manœuvres subversives de l'industrie du tabac.

L'investissement total de 20 millions de dollars sur trois ans engagé par Bloomberg Philanthropies dans le groupe STOP sera utilisé pour développer tobaccotactics.org, l'Atlas du tabac et l'index d'ingérence, y compris de grandes données innovantes et des méthodes de crowdsourcing, ainsi que des analyses détaillées des documents de dénonciation. STOP identifiera et ciblera également les possibilités d'influer sur les politiques dans le cadre desquelles des interventions opportunes peuvent produire des impacts significatifs. Une équipe d'intervention rapide produira des bulletins, des exposés de groupes de pression de l'industrie, des articles d'opinion et des contenus destinés à la sensibilisation sur les réseaux sociaux et les médias acquis qui aideront les défenseurs locaux à l'échelle mondiale. Des subventions seront également accordées à des organisations non gouvernementales dans les pays en développement pour lutter contre l'ingérence de l'industrie du tabac.

STOP est le dernier projet en date de Bloomberg Philanthropies. Bloomberg Philanthropies opère dans 480 villes de plus de 120 pays à travers le monde pour assurer une vie meilleure et plus longue au plus grand nombre de personnes. Pour en savoir plus, cliquez ici. 

Actualités